Tribunal d’appel de Pau : Condamnation pour racisme avec utilisation d’une arme.

jeudi 4 mai 2017
par  mrap40
popularité : 10%

Ce jeudi 4 mai, la cour d’appel de Pau rendait son délibéré du procès en Appel concernant des faits de racisme avec armes.

En première instance, à Mont-de-Marsan, le tribunal avait relaxé l’auteur des faits. La victime et le MRAP parties civiles n’avaient pas compris cette décision alors que les faits étaient avérés.

La cour d’appel de PAU a infirmé cette décision en condamnant "le marteauthérapeute" (c’est ainsi qu’il se définissait), à 3 mois de prison avec sursis ; 3000 euros de D&I pour la victime et 800 pour le MRAP.

Justice est rendue, elle n’efface pas la blessure, mais assure à la victime le soutien de la société.

Dans cette période où la justice subit les attaques de la droite extrême souvent raciste, cette décision rappelle que le racisme n’est pas une opinion mais un délit.

Nos lecteurs trouveront ci-dessous la vidéo et les extraits sonores relatifs aux faits jugés par la cour d’appel de Pau.

Pour plus de détails concernant cette malheureuse affaire il convient de se référer à notre article antérieur. "Le racisme d’un « marteauthérapeute "


Brèves

14 octobre 2016 - Monsieur Dubos n’est pas une victime, mais un chroniqueur d’extrême-droite

Monsieur Dubos se pose aujourd’hui en victime du MRAP. Pour réceptacle de sa « solitude » (toute (...)